Lundi 29 Mai 2017 - Nombre : 3789 áæÍÉ ÇáãÝÇÊíÍ ÇáÚÑÈíÉ





Bienvenue , vous êtes le visiteur :
393634
Vous interesse ...

Safi : destination de rêve pour un sport extrême

            Selon les témoignages de surfeurs internationaux, la vague de Safi rend fous tous les surfeurs qui l’affrontent

Safi est une ville côtière de l’océan atlantique située sur l’axe Casablanca –Agadir, côtoyant également deux agglomérations portuaires qui sont El Jadida et Essaouira. Safi est connue par sa poterie qui est d’une très bonne qualité. Aucun touriste ne peut passer par Safi sans prendre des souvenirs en poterie comme les petits vases ou les tagines.

            Safi est dotée d’une grande richesse halieutique reconnue sur le plan national et international. D'ailleurs elle est surnommée, à juste titre, la capitale de la sardine. Vous ne pouvez pas passer par Safi sans goûter les poissons délicieux au village du poisson à Sidi Bouzid.

            En bas de la falaise de Sidi Bouzid  se trouve un site touristique récemment aménagé dont beaucoup de gens ignorent la valeur. Il s'agit de Rass Al Afaa.

            Dans ce site, beaucoup de jeunes Safiots pratiquent un sport qui n'était vu qu'à la télévision sur les plages de Hawaï ou de la Floride.  Ce sport, qui fait partie des sports extrêmes, est le « Surf ».

            Safi abrite l’une des 10 meilleures vagues de surf dans le monde, selon un classement fait par le magazine « Surf ». La bonne qualité de la vague de Safi est due aux grosses dépressions, surtout en automne, vu la structure géographique de la falaise de Sidi Bouzid, ce qui permet de surfer sur des vagues parfaites. La vague de Safi est longue, tubuleuse et rapide. La distance à surfer est de plus de 800m. Ceci incite des surfeurs professionnels à venir surfer à Safi et aussi dans les plages environnantes, comme la plage au sable d’or "Lala Fatna", située à 10 bornes au nord de Safi.

Selon les témoignages de surfeurs internationaux, la vague de Safi rend fous tous les surfeurs qui l’affrontent. Alors bienvenue à tous les mordus du surf grands et petits, car il y a aussi un club d’initiation au surf pour les enfants.

pho : ras ellafaa

 Préambule : 

La rekza est une danse traditionnelle typique du Maroc atlantique. Le mouvement de base se fait avec les deux pieds. Ainsi, un manchot a le droit de participer mais pas un unijambiste.

Le mouvement consiste à donner des coups rythmés du haut vers le bas . Plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer ce comportement festif.

1-      il s’agit pour certains d’une manifestation cosmologique , le danseur exprime au nom de la tribu son attachement à la terre des ancêtres.

2-      C’est l’explication qui part du principe que l’Arabe court ou fuit (vers) quelque chose mais atteignant le littoral atlantique il ne pouvait plus avancer et sa fierté lui interdisait de revenir en Arabie sans voiture et une blonde à côté ( le syndrome du zmagri) ; résultat il fait de la course sur place , la rage se manifeste par la force des coups donnés à la terre.

3-      C’est un exercice de mathématiques ; on a oublié les origines pour ne garder que le côté jeu : d’ailleurs, le fondement de la Rekza est «  Lhssab » le calcul en français.

4-        L’Arabe est macho, il refuse de tourner le bassin pour exprimer  corporellement son bonheur ; alors il a décidé par virilité de taper sur quelque chose  sur place et bruyamment.

5-      Une dernière explication  voit dan la rekza des liens avec le textile : le danseur tourne puis imite le travail de la quenouille en frottant la paume contre la cuisse tenue horizontalement ( mais cela ne concerne que la phase appelé Chakhda.)

Pour ces différentes raisons ; nous avons décidé de lancer un concours national en l’honneur de ce 8ème art


16/03/2010 - 22:12
16/03/2010 - 22:11
16/03/2010 - 22:10
13/01/2010 - 18:20
02/12/2009 - 23:19
02/12/2009 - 23:19
20/10/2009 - 23:21